Commentaires: 11
  • #11

    Catherine (vendredi, 16 juillet 2021 12:26)

    Une halte spirituelle pour s'ébrouer après une longue période de repli due au virus (merci au vaccin de permettre un retour à une vie plus normale).
    Ça fait du bien de se retrouver, de secouer la frilosité, et d'ouvrir son cœur au vent du Large.
    Se lever avant le soleil pour faire une séance de Qi Gong dans un champ fleuri,
    Faire circuler l'énergie des entrailles de la terre jusqu'à l'infini des cieux,
    Participer à la pluche des légumes, joyeuse et masquée,
    Marcher sur les sentiers et s'émerveiller devant un champ d'herbes dansant au vent,
    Admirer le travail des moines bâtisseurs de ce plus beau village de France.
    Pour tout cela et pour tout ce qui ne peut s'écrire, MERCI !
    Catherine

  • #10

    Olivier (vendredi, 16 juillet 2021 08:16)

    De beaux et bons moments, des exercices partagés permettant de se recentrer sur notre part divine.
    Je garde un merveilleux souvenir de ce réveil corporel dans la nature face au levant, du jardin plein de fleurs, des temps de méditation ou prière commune avec ces chants de louange à plusieurs voix notamment au couchant autour du feu.
    Une expérience d’échanges et de temps « spi » d’autant plus profonde qu’elle est vécue à quelques uns d’origine si différente.
    Olivier

  • #9

    Michel W. (lundi, 02 novembre 2020 17:09)

    L’accueil amical et expérimenté d’Anne & Michel m’a permis de participer intensément à cette «retraite», dont le contenu précis se construit en groupe.
    Une véritable aventure, qui m’a fait du bien, même si je l’ai trouvée très exigeante. Une halte dont je suis ressorti plus en accord avec moi-même. Quatre jours d’intériorisation mais aussi avec des échanges profonds, qui m’ont aidé à mieux cerner ce qu’est ma quête du spirituel. Ainsi, elle m’est apparue comme une recherche vers le grand inconnu (immatériel), vers l’énergie de vie sous-jacente à tout ce que nous percevons. C’est une démarche ou une recherche qui ne passe pas par la raison et la logique. C’est intuitif, poétique ou artistique par moments, émotif aussi.
    Et il y a eu de la place pour cette aspiration dans le groupe réuni aux Vignaux, à côté des orientations spirituelles assez différentes des autres participant(e)s.
    Michel W.

  • #8

    Rudy L. (vendredi, 30 octobre 2020 10:16)

    Je venais aux Vignaux chercher une respiration, du silence , du partage, de la fraternité, l’Esprit.
    J’y ai trouvé cela et bien plus encore.
    Une maison qui accueille ceux qui viennent, Ce qui vient, Ce qui est.
    J’ai senti dans tous ces cœurs battre la présence, la quête, l’amour.
    Merci infiniment à nos hôtes Anne et Michel d’avoir ouvert leur maison pour oser, créer et donner cet espace.

    Je reviendrai.

  • #7

    Elisabeth Dehlinger (mercredi, 21 octobre 2020 10:53)

    J'ai participé pour la première fois à une halte spirituelle participative au Mas des Vignaux. Le mot participatif m'a beaucoup interpellé. La proposition est de partager nos expériences spirituelles via diverses pratiques corporelles, méditatives, artistiques que nous animons sur des temps d'ateliers, de sentir que nous sommes tous à égalité sur le chemin, que nous sommes là pour vivre la profondeur de qui nous sommes. Participatif signifie aussi construire le programme de ces 4 jours ensemble, faire les repas et aider au jardin. Je trouve que c'est vraiment une formule innovante dans un cadre propice et avec une trame journalière bien pensée. Nous avons partagé ces quelques jours comme une petite communauté fraternelle, avec des moments de profondeur et de légèreté, dans le respect de chacun. J'ai le désir de poursuivre l'expérience pour la prochaine halte de février. Douce perspective à mon cœur.

  • #6

    Odile (vendredi, 16 octobre 2020 15:13)

    Je me sens tellement réjouie, pleine et sereine, d'avoir vécu ces journées de haltes spirituelles d'octobre 2020, dans un lieu plein de charme et de profondeur simple.
    J'ai particulièrement aimé ce vécu "participatif": on a eu le temps d'explorer plein de "techniques" qui nous permettent d'être là, présente à moi-même et aux autres, dans l'instant, sans pensées parasites. Chacun joue le jeu de sortir de sa zone de confort et c'est assez magique.
    Je me suis sentie à ma place, simple et naturelle, joyeuse par moments, intériorisée ou grave à d'autres.
    Et de retour chez moi, j'ai gagné en confiance, je sais trouver le chemin pour me déposer en mon centre, et je peux faire appel au lien léger mais authentique tissé avec chacun, qui perdure au-delà de ces 4 jours et surtout, je sais, je sens que je suis aimée, que je suis dans le cœur de "Dieu"!
    Bien sûr que je reviendrais, comme une piqûre de rappel, comme un éclat d'amour pour vivre la Présence.
    Avec une tendresse spéciale pour nos hôtes.
    Coeurdialement
    Odile

  • #5

    Anne R. (jeudi, 20 août 2020 13:11)

    HALTES : stop, arrêt choisi, attendu, espace-temps où pourront se déposer des perceptions oubliées, renouvelées.
    SPIRITUELLES : chacun donne sa définition, ses liens avec cet univers intime et partagé, où les mots évoquent un sens, et parfois réveillent l'attirance mystérieuse de l'Inconnu.
    PARTICIPATIVES : manifeste dans les détails des organisations concrètes, partagées et décidées ensemble, au quotidien, par des gestes, des paroles, des silences ... chacun étant le "gardien" , ou le "témoin" des besoins des autres et de lui-même.
    Voilà ce que j'ai trouvé aux Vignaux durant 4 journées intenses.
    Je reviendrai me poser, reposer, pauser, aux Vignaux.
    Et merci aux initiateurs de ces haltes!

  • #4

    André W. (lundi, 10 février 2020 23:48)

    Une Halte spirituelle participative, du 5 au 9 février 2020. La deuxième du nom mais sûrement pas la dernière.
    Lorsque chacun prend contact avec sa propre vérité, alors tous peuvent se donner et recevoir, comme une sorte de miracle de la multiplication de la nourriture spirituelle. C'est ce concept même de la rencontre qui m'a séduit de prime abord et que j'ai pu pleinement vivre pendant ces quatre jours.
    André

  • #3

    Brigitte R. (mercredi, 01 janvier 2020 19:02)

    Cette « halte spirituelle » était une expérience vraiment nouvelle : être ensemble, sans personne qui mène le groupe et fixe un programme d’activités pour tous. Nous avons décidé ensemble de ce que nous allions faire, avec les inspirations, compétences et aspirations de chacun, avec une écoute respectueuse, fine, sensible. Ce faisant, j’ai eu le sentiment que nous étions soutenus et accompagnés par « plus grand que nous ». J’ai découvert des approches nouvelles, ouvrantes, proposées par d’autres, et l’ensemble me laisse une grande impression de liberté et de vie.
    Brigitte

  • #2

    Christine et Etienne C. (lundi, 30 décembre 2019 15:04)

    Qu’il est bon de cueillir ensemble les fruits de notre maturité et de nos expériences respectives et de créer ensemble le chemin ajusté à notre équipe pour rejoindre l’Essentiel au cœur de chacun.
    Puisse ce Mas rester fidèle à son environnement de terre d’accueil en pays de Dieulefit.
    Etienne et Christine

  • #1

    Jean Noël B. (lundi, 30 décembre 2019 14:57)

    Venir aux Vignaux, c’est entrer dans un lieu clos de collines douces, mais aussi ouvert aux possibilités de l’esprit. Cette halte m’a permis de m’essayer dans des activités diverses où le cœur se joint au corps. Une expérience de la liberté intérieure.